Déclaration de Johannesburg 2002